COMMENT DES HACKERS M’ONT AIDÉ À SORTIR DE MA DÉPRESSION

Un texte plus personnel que ce que j’écris habituellement. Un texte sur la dépression. Je l’ai écrit parce que ça fait maintenant partie de mon histoire et que je trouvais important d’en parler. Je l’ai aussi écrit pour remercier ceux et celles qui m’ont aidéEs, souvent sans le savoir.

Le texte a été publié sur le site d’Urbania

The reasons for reporting on data breaches

This article was originally published in french on Crypto.Quebec’s website.

The computer systems are paralyzed. Unknown criminals are asking you to pay a ransom before they give you access to your data. As if that wasn’t enough, they are threatening to publish it all publicly. You think your day cannot get worse when a reporter calls. They saw news of this cyber attack posted on a dark web leak site, and they want to ask you some questions.

One of these reporters might be Dissent Doe, PhD, the pseudonym of the person behind The Office of Inadequate Security, a news website that can be found at databreaches.net.

Dissent’s background is in healthcare. She is mostly interested in breaches involving data from health and educational establishments. Not everyone appreciates her work. At the beginning of April, her website suffered a distributed denial of service attack. This means that someone was upset enough to blast the website with bogus requests to make it unavailable. The hostility she sometimes faces was clear when I first emailed her to see if she would be willing to be interviewed and she jokingly answered, “so many people already hate me. Now more will … lol.”

Continuer la lecture « The reasons for reporting on data breaches »

Couvrir les brèches de sécurité – Pourquoi?

Les systèmes informatiques sont paralysés. Des inconnus exigent le paiement d’une rançon avant de vous redonner accès à vos données. Comme si ce n’était pas suffisant, ils menacent de les diffuser publiquement. Comble de malheur, un journaliste vous appelle. Il a vu cette cyber attaque annoncée sur le site du groupe responsable. Il a des questions à vous poser…

Lire l’article sur le site de Crypto.Québec

Une entreprise de Dorval ciblée par le groupe Conti

Faxinating Solutions, une compagnie québécoise spécialisée en échange de données informatisées (EDI) a été la cible d’un groupe de cybercriminels. Le 16 mars dernier, le groupe Conti a publié des documents confidentiels, qu’il allègue leur avoir volés, sur son site hébergé sur le « dark web ».

Lire la suite sur le blog du Hackfest.

Blocage des botnets: pas de consensus chez les FAI

La période pour déposer ses observations sur le projet de blocage des botnets par le CRTC (Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes) est terminée. À la lecture des interventions, on voit que les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) ne voient pas tous la situation du même œil. Certains vont même jusqu’à mettre en doute la légitimité du CRTC à mettre en place un tel programme.

Lire le texte sur le blog du Hackfest

Blocage de réseaux de zombies et neutralité du réseau

Dans le but de contrer la menace des réseaux de zombies, aussi appelés botnets, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) tient actuellement une consultation sur un projet de blocage de leur trafic par les fournisseurs d’accès à Internet. Ce projet inquiète certains experts qui y voient une atteinte à la neutralité du réseau.

Lire l’article sur le site de Ricochet.

Une compagnie spécialisée en géomatique devient la cible d’un rançongiciel

Une autre entreprise québécoise victime d’un rançongiciel. Malgré la récupération rapide de leurs données, Consortech à dû faire face au risque de voir celles-ci diffusées publiquement. La disparition des informations relatives à l’entreprise sur le site des pirates laisse croire que ces derniers ont obtenus ce qu’ils voulaient.

Lire l’article sur le blog du Hackfest